Archives par étiquette : Manuel du prédicateur

Les 10 erreurs du prédicateur blasé


Dans son Manuel du prédicateur Florent Varak nous livre les 10 erreurs du prédicateur débutant et les 10 erreurs du prédicateur blasé.

Les erreurs du prédicateur blasé : réputation

Nous republions ici les erreurs du prédicateur blasé. Ce prédicateur ne progresse plus, il pense avoir « un droit à la chaire » qu’il occupe régulièrement « parce qu’il le faut bien », par sa longévité dans l’Église, par les deux ou trois fans qu’il entretient par des compliments, ou par une ambition trop personnelle.

Les 10 erreurs du prédicateur blasé

  1. Il aborde toujours les mêmes thèmes. Il connaît 2 ou 3 sujets et, quels que soient les textes ou la circonstance, il les évoquera : la grâce de Dieu, le millenium ou « tu peux mieux faire »…
  2. Il est paresseux dans ses recherches. Il ne fait que répéter les idées évidentes du texte, en cachant sa méconnaissance du contenu.
  3.  Il ne réfléchit plus à son auditoire. Il dit ce qu’il doit dire sans se soucier de la vie des gens, de leur situation personnelle, sans sensibilité ni adaptation à l’auditoire.
  4. Il confond volume et autorité spirituelle. Il veut convaincre de sa puissance ou émerveiller ses auditeurs par l’augmentation du volume de ses exhortations, ou de ses suppliques.
  5. Il s’appuie sur sa réputation. Il pense que ses prédications passées forment un musée suffisant pour lui éviter le dur labeur d’une préparation sérieuse des nouvelles.
  6. Il ne vise pas la transmission. Il occupe le temps de la prédication sans réaliser qu’il transmet une Personne, une Vie, et qu’il doit confier par son exemple un dépôt sain à de jeunes leaders.
  7. Il témoigne de ce qu’il a vécu il y a 10 ans. Ses illustrations rappellent la vivacité de sa marche avec Christ quand elle était substantielle. Son rapport à Christ et à la Parole est devenu théorique.
  8. Il est moins engagé avec les non-chrétiens. Il ne cherche pas à ce que sa prédication sauve, et il ne sait plus comment aborder intelligemment les non-croyants avec l’Évangile.
  9. Il ne croit plus que Dieu œuvre par sa prédication. Il a les compétences requises pour rédiger des sermons. Mais il ne croit plus que Dieu peut susciter l’amour de Dieu et du prochain par eux.
  10. Il limite sa lecture de la Bible à la préparation des messages. Il ne prépare plus en adorant l’Auteur du texte, mais se contente d’informations frappantes et faciles.

Les erreurs du prédicateur blasé : autorité

J’ajoute une 11   : il évoque tout plein de « Dieu m’a dit » parce qu’il ne sait pas tirer de l’Écriture la fraîcheur puissante des paroles que l’Esprit a inspirées. Il exalte une intimité personnelle pour la rendre centrale, au mépris de ce que Dieu a dit à tous, publiquement, dans sa Parole. Progressivement, et presque imperceptiblement, les chrétiens voient en lui l’autorité, l’homme de Dieu, et moins l’Auteur de la Parole éternelle du Seigneur qu’il est censé servir.

Un mot de l’auteur sur ses propres erreurs de prédicateur

Ça m’a été facile d’écrire ces lignes. Je n’avais qu’à regarder à ma propre expérience. Combien de prédications ratées ? Combien d’attitudes nauséabondes ? Combien de conseils faciles et écrasants ? Combien de mes propres paroles ai-je transgressées ?

Si vous êtes un prédicateur plus expérimenté, vous aurez (aussi) profit à lire ce manuel. Vous pourrez former de jeunes prédicateurs. Vous découvrirez une autre manière de préparer un message, ou vous compléterez votre technique, ce qui vous aidera à prendre confiance et à persévérer. L’homilétique, l’art et la technique de préparer un message, profitera toujours d’un réajustement constant.

Et puis, la lecture de ce manuel peut être enrichissante pour toute personne qui souhaite travailler en profondeur la Bible, qui souhaite partager son message dans d’autres cadres que la prédication. Apprendre à sortir l’idée principale d’un texte, la développer, l’illustrer, l’appliquer et la transmettre n’est pas utile qu’au prédicateur. Père ou mère, animateur de groupe de jeunes ou d’Église de maison – chacun doit au Seigneur la fidélité à sa Parole.

Florent VARAK

Couverture Manuel du Prédicateur
(Extrait du livre Manuel du prédicateur page 24 et 25 par Florent Varak avec Philippe Viguier). Copyright Éditions Clé 2017. Reproduction interdite. 

Les 2 illustrations sont extraites du logiciel biblique Logos du livre Causerie sur la prédication de Spurgeon.

Deux pistes de réflexion :

Pour les prédicateurs : et vous, êtes-vous parfois blasé de vos prédications ? Qu’avez-vous mis en place pour pallier cette attitude ?
Pour les membres de l’assemblée : Qu’est-ce qui constitue une bonne prédication pour vous? Vous arrive-t-il d’accorder plus d’autorité au prédicateur qu’à la parole de Dieu ?
Laissez nous un commentaire !

Vous aimez l'article ? Dites-le et partagez-le !

Communiqué de presse : Un des leaders de la prédication en Europe francophone nous livre ses secrets…


Lyon, le 8 novembre, nouveau livre aux Éditions Clé
« Le manuel du prédicateur » de Florent Varak avec Philippe Viguier
312 pages, 23,90 €

«Florent Varak est non seulement un excellent prédicateur, mais il s’est également révélé être, au cours des vingt dernières années, un véritable leader, en Europe francophone, dans le domaine de la prédication textuelle »
Dominique Angers, professeur de N.T. et d’homilétique à Montréal.

Un ouvrage de référence, qui est le fruit d’un ministère de 25 ans dans l’enseignement de la Bible, par un orateur remarquable qui enseigne également l’homilétique depuis bientôt 20 ans à l’Institut Biblique de Genève et donne des conférences et séminaires sur ce sujet en maintes occasions.
Florent Varak, avec Philippe Viguier nous font partager tout leur savoir-faire dans un domaine où ils excellent.

Ce qui rend ce livre unique, c’est sa méthode. Ses 7 étapes sont décrite pas à pas, de façon concrète et pratique, depuis le choix du texte jusqu’à la rédaction des notes du message. Chacune est complétée avec de nombreux exercices, exemples et listes d’erreurs à éviter.

La méthode développée par Florent Varak et Philippe Viguier contient les 7 étapes suivantes :
  • 1. Sélection. Choix du texte principal.
  • 2. Compréhension. Le sens du texte : Observer, analyser, synthétiser.
  • 3. Rédemption. Les éléments rédempteurs liant le texte au salut.
  • 4. Amplification. La vie du texte avec ses émotions, les explications, illustrations et
    applications.
  • 5. Adaptation. La pertinence du texte pour l’auditoire et sa culture.
  • 6. Rédaction. Les notes du message : proposition centrale, plan, illustrations.
  • 7. Proclamation

 

 

Public : ce livre est l’outil indispensable de toute personne qui enseigne la Bible : prêtre, pasteur, enseignant, responsable de jeunesse chrétienne, moniteur d’école du dimanche, animateur d’études bibliques.

Recommandations

  • Pour former une nouvelle génération de prédicateur… Raphaël Anzenbergerpasteur et auteur
  • Simple. Clair. Pratique. Un must pour tout prédicateur… John Glasspasteur et auteur
  • une boîte à outils complète … Mike Evans, ex directeur IBG, directeur d’Évangile 21
  • une ressource incontournable… Edouard Nelson, pasteur et auteur
  • bien plus qu’une simple méthode … Guillaume Bourin, Leboncombat.fr
  • introduit le novice dans l’art de prêcher …. Hannes Wiher, professeur de missiologie
  • un livre de référence dont nous avions bien besoin ! Matthieu Sanders, pasteur

Contact presse Éditions Clé

Vous êtes journaliste et vous souhaitez recevoir un exemplaire gratuit de ce livre ? Merci de nous écrire au service presse en précisant votre nom, prénom, adresse postale et le média que vous représentez.

Plus d’information sur le livre sur notre site editionscle.com

Vous aimez l'article ? Dites-le et partagez-le !