Archives par étiquette : Résolu

Comment savoir si ce que je fais est à la gloire de Dieu ?


Faites tout pour la gloire de Dieu

Faites tout pour la gloire de Dieu

7 questions pour vérifier que ce que je fais honore Dieu

« Ainsi donc, que vous mangiez, que vous buviez ou quoi que vous fassiez, faites tout pour la gloire de Dieu » (1 Corinthiens 10.31). Au-delà des finances et du travail, Dieu désire la prééminence dans tous les domaines de notre vie. Comment savoir si nous lui laissons réellement une place d’honneur ? Voici sept questions nous permettant d’évaluer nos diverses occupations :

1. Suis-je reconnaissant pour cette activité ?

Selon Paul : « Tout ce que Dieu a créé est bon et rien ne doit être rejeté, pourvu qu’on le prenne dans une attitude de reconnaissance, car cela est rendu saint par la parole de Dieu et la prière » (1 Timothée 4.4-5). Dieu se réjouit avec nous quand nous profitons de sa création avec gratitude. Nous pouvons, en toute sincérité, adorer Dieu en regardant un film en famille et en recueillir une récompense éternelle, quand nous le faisons pour la gloire de Dieu. N’est-ce pas magnifique ?

2. Est-ce que j’agis par amour pour Dieu ?

Nous existons pour aimer Dieu. Nier cette identité est un péché. Ce que nous ne faisons pas par amour est nécessairement égoïste et destructeur. Aimer Dieu demande des efforts, mais c’est aussi avoir une vie équilibrée, prendre soin de notre corps qui est le Temple de l’Esprit (1 Corinthiens 6.19), savoir se ressourcer (Ecclésiaste 3.12-13 ; 5.12). Soyons fidèles en évaluant nos pratiques et voyons si elles honorent Dieu et sont dignes de Christ.

3. Ma conscience m’accuse-t-elle ?

Notre conscience n’a pas toujours raison. En effet, elle est souvent immature et peut être endurcie, voilée ou, inversement, sensible à l’excès. Elle peut mûrir, mais elle ne doit pas être refoulée (1 Timothée 1.5). Chacun sera jugé à la mesure de sa propre conscience : « Cette foi que tu as, garde-la pour toi devant Dieu. Heureux celui qui ne se condamne pas lui-même par ce qu’il approuve ! » (Romains 14.22)

4. Est-ce que je repousse à plus tard l’obéissance à Dieu ?

L’Esprit de Dieu agit en stimulant des désirs et des convictions, selon la Parole. La Bible nous commande de ne pas éteindre son influence (1 Thessaloniciens 5.19). Par exemple, ne pas se repentir rapidement de la colère donne accès au diable (Éphésiens 4.26).

5. Est-ce une occasion de chute pour quelqu’un d’autre ?

Nous n’avons pas tous le même arrière-plan et le même niveau de maturité, c’est pourquoi Paul nous met en garde de ne pas nuire à la croissance spirituelle d’autres chrétiens : « Veillez, toutefois, à ce que votre liberté ne devienne pas un obstacle pour les faibles » (1 Corinthiens 8.9). Tout croyant qui veut influencer et avoir un bon témoignage doit donc apprendre à avoir du discernement avec son entourage et à faire des sacrifices.

6. Est-ce que cela est utile ?

« Tout m’est permis, mais tout n’est pas utile ; tout m’est permis, mais je ne me laisserai pas dominer par quoi que ce soit » (1 Corinthiens 6.12). Je parlais récemment à un pasteur d’une grande Église qui me disait avoir de moins en moins de musiciens parmi les jeunes. Distraits par les plateformes multimédias, ils s’investissent de moins en moins dans la musique. Malheureusement, si l’épidémie continue, l’Église de la prochaine génération risque non seulement de manquer de musiciens, mais également de penseurs, d’artistes, de sportifs, de poètes (où sont-ils ?), de bricoleurs, de cuisiniers, et de bien d’autres talents ! Les jeux vidéo, Facebook, ou les séries télé ne sont pas forcément mauvais en soi. Mais notre génération (pas seulement les jeunes) semble avoir perdu l’équilibre. Mesurons-nous la différence entre ce qui est profitable et ce qui est inutile ?

7. Est-ce que cela édifie ?

«Tout est permis, mais tout n’est pas utile ; tout est permis, mais tout n’édifie pas » (1 Corinthiens 10.23). Le plan glorieux de Dieu est de préparer une épouse pure et radieuse pour Christ. Tout ce qui va à l’encontre de cette entreprise doit être rejeté. La Bible nous encourage à être intentionnels dans nos relations, mais aussi à faire attention à ne pas polluer notre esprit. Ce que nous gagnons en pratiquant une activité, un loisir ou une entreprise vaut-il la peine de ce que nous perdons au change ?
La vie est faite de 90 % de banalités. C’est pourquoi vivre pour la gloire de Dieu est libérateur. En effet, nous pouvons plaire à Dieu, participer à son plan, partager sa joie et investir dans l’éternité, même dans nos occupations les plus insignifiantes. Ne gâchons donc pas ces opportunités en offrant notre amour à un autre !

Un mot de témoignage

Quand je suis tombé amoureux de Sophia, je me souviens du sentiment de peur et d’incertitude que cela produisit. Elle avait les qualités que je recherchais chez une épouse et j’étais fortement attiré par elle. Seule difficulté : elle était depuis deux ans dans un fauteuil roulant et ne savait pas si elle allait remarcher. Ses articulations et ses muscles avaient perdu toute leur force, affaiblis par une maladie auto-immune. Souffrant de migraines chroniques et d’allergies peu communes, son corps luttait en permanence avec lui-même. Son médecin pensait même qu’elle ne pourrait pas avoir d’enfant.

En réfléchissant à un avenir avec Sophia, je savais que la seule question essentielle à laquelle nous devions répondre était : notre union pouvait-elle glorifier Dieu ? J’étais convaincu que oui. La sachant assez anti-conventionnelle de nature, je lui ai demandé si elle voulait ne pas m’épouser. Elle a dit non et nous sommes heureux depuis ce jour ! Par la grâce de Dieu, elle a recommencé à marcher et, contrairement aux pronostics, nous attendons notre troisième enfant.

Ne privons donc pas Dieu de montrer sa gloire dans nos vies ! Les circonstances ne s’alignent pas chaque fois selon nos préférences, mais, avec la bonne attitude et la bonne perspective, nous pouvons toujours lui rendre gloire et ainsi porter un fruit éternel.

Lire Résolu de Philippe VIGUIER aux Éditions Clé

 

Cet article est extrait de la page 85 du livre «Résolu» écrit par Philippe VIGUIER pasteur et auteur. Reproduction interdite.

Article Copyright Philippe Viguier et Éditions Clé, Crédit photo : Feliciano Guimarães

Et vous, comment faites-vous pour savoir si ce que vous faites est à la gloire de Dieu ?

Partagez-le nous en laissant un commentaire dans l’article !

Vous aimez l'article ? Dites-le et partagez-le !

Média : article dans Christianisme Aujourd’hui janvier 2018 sur «Résolu» de Philippe Viguier


Découvrez l’article paru dans la revue Christianisme Aujourd’hui pages 31 à 32 sur le livre Résolu de Philippe Viguier

Christianisme Aujourdhui janvier 2018 page 31

Christianisme Aujourdhui janvier 2018 page 31

Christianisme Aujourdhui janvier 2018 page 32

Christianisme Aujourdhui janvier 2018 page 32

 

Lire Résolu de Philippe VIGUIER aux Éditions Clé

Lire Résolu de Philippe VIGUIER aux Éditions Clé

Vous aimez l'article ? Dites-le et partagez-le !

Communiqué de presse : Et si pour une fois, nous tenions nos résolutions ?


Editions Clé, Lyon, 22 septembre 2017. Nouveauté livre
«Résolu » de Philippe Viguier

« Je suis convaincu que le livre de Philippe Viguier aura un impact important pour tous ceux qui veulent progresser dans les différents domaines de leur vie. Depuis que je connais Philippe, je le vois mettre « résolument» en pratique

 

Les décisions de début d’année nous occupent rarement au-delà de janvier ! Elles peuvent pourtant rendre notre vie exemplaire. 

Comment devenir une femme ou un homme résolu, qui en inspire d’autres ?

Dans son nouveau livre Résolu, Philippe Viguier nous répond.

Selon une étude de Norcross, une personne sur quatre abandonnerait ses décisions de nouvelle année au bout d’une semaine, une personne sur deux au bout d’un mois, seule une personne sur cinq tiendrait sur deux ans. Pourtant, on constate, dans la vie de personnes exemplaires qu’elles pont toutes un point commun : elles sont résolues.

Motivation et encouragement…

Dans son livre, Philippe Viguier tire du livre de Néhémie (Bible) cinq résolutions qui ont le pouvoir de nous transformer. Il nous encourage à les transposer dans nos vies. Ses conseils, les nombreux exemples pratiques et les défis qu’il nous lance, nous aideront à persévérer et suivre nos résolutions. Mais ce n’est pas toujours facile ! Il nous faut parfois reconsidérer nos objectifs. L’auteur nous guide alors pour redéfinir des buts plus réalistes et retrouver un nouvel élan.

Après avoir souligné les 5 ennemis de nos résolutions : la surcharge, la routine, le légalisme, l’illusion, et le flou, l’auteur analyse 5 directions fondamentales pour réussir notre vie :

  • Choisir son fondement de vie
  • Mettre Dieu au centre de son cœur
  • Affirmer son caractère
  • Affronter ses luttes
  • Accomplir sa mission

Ce livre est un véritable outil de développement personnel. Des questions de réflexion concluent chaque chapitre. Elles permettent d’appliquer concrètement les principes à sa situation personnelle. « Résolu » stimule la réflexion et la volonté. Philippe Viguier sait le faire avec sa touche personnelle de poésie et d’humour.

Ce livre s’adresse à tout chrétien qui veut grandir dans la foi : jeunes, adultes et mentors ou accompagnant. Il se prête parfaitement à des études de groupe. Son auteur est pasteur de l’Église protestante évangélique de Villeurbanne-Cusset. Il est titulaire d’un master en théologie. Marié et père de trois enfants, il est co-auteur du livre l’Évangile et le citoyen.


Quelques extraits

  • Quand nous mettons notre volonté au service de sa volonté, des œuvres merveilleuses se construisent.
  • Nous n’avons qu’une vie pour exercer notre volonté : pourquoi ne pas l’investir dans ce que Dieu veut et qui réussira sûrement ?
  • Sans passion, les résolutions ne peuvent être qu’écrasantes.
  • Pour changer, il faut laisser une porte ouverte à des gens de confiance qui puissent vous dire les vérités qui vous aideront à vous construire.
  • Mourir à soi-même pour suivre les vérités de la Parole est le début de la plus belle aventure.
  • Quand Dieu est Roi, il l’est de nos forces comme de nos faiblesses.
  • La vie chrétienne continue de la même manière qu’elle commence : quand des cœurs contrits recherchent avec foi la face de Dieu dans l’humilité et la dépendance, s’abreuvant de sa grâce, délaissant le péché pour une attitude digne de Dieu.

Contact presse : Marion ROBIN. Tel : 04 37 56 25 00 ou contactez-nous

Plus d’information sur le livre ici.

Vous aimez l'article ? Dites-le et partagez-le !